Actualités

Communiqués

En tant qu'acteur du développement économique régional, la Chambre de commerce et d'industrie de Québec prend clairement position sur les dossiers à incidence économique. Tous les communiqués de presse diffusés aux médias sont archivés sur ce site et peuvent être consultés en tout temps.

Présentation d’un modèle d’affaires et de gouvernance pour assurer la pérennité du pont de Québec

Mercredi 8 mars 2017

Québec, le 8 mars 2017 – La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) dévoile ce matin une proposition de modèle d’affaires et de gouvernance afin d’assurer la pérennité du pont de Québec. Cette proposition a été développée à partir des faits saillants d’une étude exhaustive réalisée par Mallette à la suite du Forum sur l’avenir du pont de Québec qui s’est tenu en novembre dernier. Les principaux constats touchent l’ingénierie, l’économie et le patrimoine, en plus de la mise en valeur de ce trésor architectural.

 

Voici quelques-uns des faits saillants : 

  • Le pont de Québec est une structure routière, ferroviaire et économique indispensable à la grande région de Québec

  • Les gouvernements ont le devoir de reconnaître et de protéger le patrimoine

  • Le gouvernement provincial débourse actuellement la plus grande partie des coûts d’entretien et de travaux majeurs sans bénéficier des avantages de synergie possibles avec d’autres ministères et organismes provinciaux (ex : Aquarium du Québec, CCNQ, Musées de la civilisation, etc.)

  • Les villes de Québec et Lévis profiteraient de la refonte du tablier du pont de Québec, favorisant ainsi le développement du transport collectif et actif

  • Avec l’aménagement d’une offre attractive, les villes de Québec et de Lévis bénéficieraient d’un rayonnement touristique international

 

Parmi plusieurs hypothèses étudiées pour assurer la pérennité du pont de Québec, la CCIQ recommande un modèle de gouvernance basé sur la création de deux organismes sans but lucratif :

Constituée des principaux acteurs que sont les gouvernements du Québec et du Canada, ainsi que le Canadian National, la Société du pont de Québec deviendrait propriétaire du pont et aurait pour mandat de s’assurer du bon déroulement des travaux et de l’utilisation efficiente des ressources afin de répondre aux besoins du programme d’entretien et de travaux majeurs ainsi qu’au rétablissement patrimonial du pont.

Après analyse de plusieurs structures comparables au Québec et à l’international, l’hypothèse privilégiée permettrait de faciliter la synergie sur l’ensemble des travaux à effectuer sur le pont. Des économies substantielles pourraient ainsi être dégagées.

« Une des premières actions à venir devrait être une réactualisation des coûts de l’ensemble des travaux à effectuer sur le pont de Québec dans une perspective de 15 à 20 ans afin de permettre un partage équitable entre les principaux acteurs », a soutenu Alain Aubut, président et chef de la direction de la CCIQ.    

Formée de différents acteurs du développement social, économique, patrimonial, culturel et touristique, la Société de valorisation du pont de Québec pourrait s’articuler autour de la promotion de l’image touristique et la préservation du patrimoine historique. À l’instar de la High Line de New York, la gestion, la maintenance, l’exploitation ainsi que la programmation des activités relatives à la valorisation du pont seraient sous la responsabilité de cette société.

« Le pont de Québec est un trésor patrimonial de classe mondiale qui doit inspirer la fierté de tous. Le potentiel du pont de Québec se résume à beaucoup plus qu’un enjeu de peinture. Il s’agit d’un investissement à long terme et doit être vu et analysé comme un outil de développement économique, touristique social et patrimonial pour notre région. Mallette a fait la démonstration que le pont de Québec possède un potentiel de valorisation incroyable et insoupçonné. Souhaitons à présent que ces pistes de réflexion puissent offrir une base de discussion et d’ouverture auprès des intervenants concernés », a ajouté M. Aubut.

À l’aube du 100e anniversaire du pont de Québec, en septembre 2017, la CCIQ souhaite que la région de Québec puisse célébrer avec fierté, forte d’une solution durable provenant d’une entente historique pour assurer l’avenir du pont de Québec.

Consultez les faits saillants de l'étude en cliquant ici >>

 

À propos de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec regroupe plus de 4500 membres de la communauté d’affaires de la grande région de Québec provenant de tous les secteurs de l’économie. Elle constitue le plus important regroupement de gens d’affaires de l’est du Québec. La CCIQ poursuit la mission d’être la voix privilégiée des entrepreneurs de Québec et propose à ses membres une offre des services complète s’articulant autour de quatre volets : le réseautage, le développement des compétences, la reconnaissance du succès entrepreneurial et le développement économique.

 

- 30 -

 

Source :

Sarah Vertefeuille
Chambre de commerce et d'industrie de Québec
svertefeuille@cciquebec.ca
Tél : 418 692-3853, poste 234

Retour aux actualités