CCIQ | LETTRE OUVERTE | Terminal de conteneurs : un projet économique structurant

LETTRE OUVERTE | Terminal de conteneurs : un projet économique structurant

Samedi 5 mai 2018

Des retombées économiques de 287 M$ par année, la création de 2700 emplois, les projets d’une telle envergure dans la région de Québec ne sont pas monnaie courante. Et ce n’est pas le seul point sur lequel le projet de terminal de conteneurs du Port de Québec se démarque, celui-ci a le potentiel de faire de la région de Québec un pôle logistique majeur en Amérique du Nord.

Concrètement, cela signifie que les compagnies de transport en bénéficieront, que des joueurs majeurs pourront établir chez nous des centres de distributions, que des entreprises d’ici réduiront le coût de manutention des marchandises qu’elles reçoivent et qu’elles auront plus facilement accès aux marchés, que nos gouvernements recevront d’importantes recettes fiscales. C’est toute notre économie qui en récoltera les fruits.

C’est sans oublier la phase de construction qui amènera des investissements majeurs de 400M$.

À titre de représentants des gens d’affaires de la grande région de Québec, nous suivons de près les développements dans ce dossier, et avons pris connaissance de la mise à jour sur le projet faite cette semaine par l’administration portuaire de Québec. Nous sommes heureux de constater l’avancement du projet et la façon dont le Port mène les différentes étapes. La transparence et l’ouverture sont aujourd’hui des fondements incontournables dans l’élaboration de grands projets. Force est de constater que le Port suit rigoureusement les différentes étapes depuis sa présentation initiale en décembre dernier devant la communauté d’affaires de Québec.

Soulignons par ailleurs l’ouverture du Port qui a bonifié certains aspects du projet afin de le rendre plus acceptable socialement. Il est difficile à notre époque de faire l’unanimité avec un projet, il faut savoir reconnaitre les promoteurs qui prennent le temps de consulter et surtout de considérer les préoccupations de la population. Nous sommes par ailleurs confiants que l’étude de préfaisabilité qui vient d’être lancée permettra d’apporter des réponses à certaines questions qui demeurent en suspens, notamment en lien avec l’intermodalité.

Il est particulièrement intéressant d’entendre que le projet d’un terminal de conteneurs en eau profonde sur le Saint-Laurent est accueilli favorablement par des entreprises internationales qui pourront éventuellement opérer le terminal. Cela vient donner du poids à la vision du Port et la légitimité du projet dans un contexte d’économie globale. Comme dans tout projet, l’intérêt commercial fait foi de tout et nous suivrons avec intérêt les prochaines étapes sur le plan du démarchage puisqu’ultimement de très nombreuses entreprises que nous représentons bénéficieront des énormes retombées engendrées par le projet.

Car le projet de terminal de conteneurs, ce n’est pas que celui du Port de Québec, c’est un projet économique structurant pour toute la grande région de Québec.

 

Julie Bédard
Présidente et chef de la direction
Chambre de commerce et d’industrie de Québec

Stéphane Thériault
Vice-président exécutif et directeur général
Chambre de commerce de Lévis

Pierre Graff
Vice-président
Jeune chambre de commerce de Québec

Retour aux actualités