CCIQ | Budget provincial 2017-2018 : Un budget stimulant pour les entreprises

Budget provincial 2017-2018 : Un budget stimulant pour les entreprises

Mardi 28 mars 2017

Québec, le 28 mars 2017 – Plusieurs mesures intéressantes figurent dans le quatrième budget déposé par le ministre Leitao aujourd’hui : allégement du fardeau fiscal de plus d’un milliard de dollars, investissements en éducation et en formation, soutien aux grands projets d’infrastructures, etc. La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) salue plus particulièrement celles liées au développement économique, dont des initiatives en matière d’innovation, de croissance des PME et de main-d’œuvre, ainsi que l’appui financier à la reconnaissance du statut de capitale nationale de la ville de Québec.

Innovation, croissance des PME et main-d’œuvre

La CCIQ souligne les 830 M$ pour stimuler la recherche et l’innovation, ainsi que les 440 M$ pour l’entrepreneuriat et le soutien aux entreprises en croissance qui figurent parmi ses priorités. « L’instauration d’une déduction additionnelle de 35 % pour amortissement afin d’encourager le virage numérique des entreprises est importante. Nous devons nous assurer que nos entreprises passent à l’action », affirme Alain Aubut, président et chef de la direction de la CCIQ. 

En ce qui a trait à la main-d’œuvre, 290 millions de dollars sur cinq ans seront alloués pour répondre aux besoins du marché du travail, dont 27,4 M$ pour appuyer les petites entreprises dans la gestion de leur main-d’œuvre, plus particulièrement pour le recrutement et la rétention des travailleurs qualifiés. « On souligne l’intention derrière cette mesure, mais les montants accordés ne sont pas encore à la hauteur des besoins des entreprises. On sait qu’à Québec la rareté de main-d’œuvre qualifiée est le frein principal au développement de nos entreprises à fort potentiel de croissance. Il faudra mettre encore plus d’efforts afin de répondre aux besoins », soutient M. Aubut.

Quelques bonnes nouvelles pour la région de Québec : accroissement de la capitalisation du fonds InnovExport, financement additionnel pour l’Institut national d’optique (INO) afin de soutenir ses activités de recherche et son fonctionnement ainsi qu’une aide au COREM pour soutenir la recherche dans le secteur minier.

Transport et mobilité

En ce qui concerne le Service rapide par bus (SRB), un montant additionnel de 56 M$ est annoncé pour la réalisation des plans et devis. « Il s’agit d’un pas dans la bonne direction pour le SRB. Nous devrons toutefois attendre les résultats afin d’en savoir plus sur les montants qui seront finalement alloués au projet. Le gouvernement confirme donc son engagement conformément avec l’échéancier déjà dévoilé, soit un début des travaux dès 2019 », précise M. Aubut.

Plusieurs autres projets majeurs pour la région de Québec sont présentement à l’étude et figurent au Plan québécois des infrastructures 2017-2027, dont la reconstruction des échangeurs au nord des ponts de Québec, l’implantation d’un nouveau lien entre Québec et Lévis ainsi que la réfection du tablier du pont de Québec, nécessaire à l’implantation du SRB.

« Beaucoup d’investissements sont à venir et le pont de Québec demeure au cœur de ces grands projets. Le gouvernement du Québec devra s’assurer d’une meilleure planification et coordination de ces travaux afin de bénéficier d’économies d’échelle. Malheureusement, le règlement de ce dossier traîne en longueur. Ceci risque d’avoir un impact négatif sur la réalisation de tous ces projets », déplore M. Aubut.

La CCIQ soutient que la réfection du tablier ainsi que le programme d’entretien et de travaux majeurs du pont de Québec devraient être intégrés dans un seul et même échéancier afin de réduire les coûts et la durée des travaux, tel que recommandé dans le rapport Mallette. Dans ce contexte, nous réitérons l’importance de réactualiser les coûts de l’ensemble des travaux à effectuer sur le pont afin de régler le dossier du pont une fois pour toutes.

 

À propos de la CCIQ

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec regroupe plus de 4500 membres de la communauté d’affaires de la grande région de Québec provenant de tous les secteurs de l’économie. Elle constitue le plus important regroupement de gens d’affaires de l’est du Québec. La CCIQ poursuit la mission d’être la voix privilégiée des entrepreneurs de Québec et propose à ses membres une offre des services complète s’articulant autour de quatre volets : le réseautage, le développement des compétences, la reconnaissance du succès entrepreneurial et le développement économique.

 

- 30 -

 

Source :

Sarah Vertefeuille
Chambre de commerce et d'industrie de Québec
svertefeuille@cciquebec.ca
Tél. : 418 692-3853, poste 234

Retour aux actualités