Actualités

Communiqués

En tant qu'acteur du développement économique régional, la Chambre de commerce et d'industrie de Québec prend clairement position sur les dossiers à incidence économique. Tous les communiqués de presse diffusés aux médias sont archivés sur ce site et peuvent être consultés en tout temps.

Projet Rabaska : Les gens d’affaires sont furieux de l’annonce du ministre de l’Environnement

Jeudi 3 octobre 2013

Lévis, le 3 octobre 2013 – Les gens d’affaires de la région réagissent fortement à l’annonce du ministre de l’Environnement du Québec d’enterrer le projet Rabaska.

Plusieurs organisations telles que les chambres de commerce de Lévis et Québec, ainsi que la Société de développement économique de Lévis sont estomaquées de l’annonce du ministre Blanchet d’enterrer le projet Rabaska.
« C’est une décision totalement incompréhensible, s’est exclamé Jérôme Jolicoeur, président de la Chambre de commerce de Lévis. Il s’agit d’un projet privé de plus de 1 G$ qui prévoit la création de plusieurs milliers d’emplois pendant sa construction et des retombées fiscales de plusieurs centaines de millions pendant son opération et le gouvernement tire le fil pour une raison technique. »

Jérôme Jolicoeur rappelle qu’il y a toujours un consensus dans la communauté concernant le projet Rabaska. « Le promoteur a franchi toutes les étapes réglementaires et conclu des ententes avec la ville, l’UPA et les propriétaires touchés par la construction du terminal afin d’atténuer au maximum les impacts et il semble que le ministre a préféré ignorer cette situation ».
Cette décision est très surprenante, d’autant plus que le promoteur du projet détient un protocole d’entente avec l’Union des producteurs agricoles concernant l’utilisation des sols et que les terrains où on prévoit la construction des réservoirs sont peu propices à la mise en culture. « Les terres actuellement cultivées le demeureront. Manifestement, le gouvernement s’est basé sur une formalité pour réaliser sa promesse. C’est un geste qui s’est fait sans aviser les principaux intervenants. » a pour sa part déploré le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d’Industrie de Québec Alain Kirouac.

Pour le président de la Société de développement économique de Lévis, Pierre Garant, « on comprend très mal que le ministre enterre le projet Rabaska pendant la tenue d’une commission parlementaire sur les enjeux énergétiques du Québec. Le moment est très mal choisi considérant que Rabaska pourrait répondre à certains enjeux identifiés par la Commission ».

Les gens d’affaires ont l’intention de défendre le projet afin qu’il se réalise lorsque les conditions du marché gazier mondial seront plus favorables. Nous constatons qu’encore une fois, le gouvernement Marois envoie le message que le Québec n’est pas un endroit favorable pour faire des investissements et démarrer des projets économiques.



- 30 -


 
Sources :

Jérôme Gaudreault
Directeur général
Chambre de commerce de Lévis
418.837.3411 # 226
418-261-3656 (cell)
jerome.gaudreault@cclevis.ca

Sarah Vertefeuille
Agente de communication
Chambre de commerce
et d’industrie de Québec
418-692-3853 # 234
581-995-3090 (cell)
svertefeuille@ccquebec.ca

Valérie Beaulieu
Conseillère en communication
Société de développement
économique de Lévis (CLD)
418-837-4781 # 214
Vbeaulieu@sdelevis.com

 

Retour aux actualités