Actualités

Communiqués

En tant qu'acteur du développement économique régional, la Chambre de commerce et d'industrie de Québec prend clairement position sur les dossiers à incidence économique. Tous les communiqués de presse diffusés aux médias sont archivés sur ce site et peuvent être consultés en tout temps.

Politique économique du gouvernement du Québec : La CCIQ reçoit avec intérêt les propositions

Mardi 8 octobre 2013

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) reçoit avec intérêt la nouvelle politique économique « Priorité emploi » présentée par le gouvernement du Québec.

« Les mesures annoncées arrivent enfin. Le gouvernement est conscient des enjeux auxquels l’économie québécoise fait face et arrive avec des propositions intéressantes pour recentrer le développement économique de la province », a déclaré Alain Kirouac, président et chef de la direction de la CCIQ à la suite d’une première lecture.

M. Kirouac mentionne que plusieurs aspects de la politique économique répondent aux enjeux fondamentaux de la région de Québec et viennent appuyer les axes de développement dévoilés il y a quelques semaines par la CCIQ dans le cadre de sa vision économique 2025. « La création d’emplois, le soutien à l’entrepreneuriat et aux PME, l’internationalisation et l’exportation figurent parmi les enjeux prioritaires que nous avons identifiés », souligne-t-il.

La CCIQ salue également l’annonce de mesures budgétaires et fiscales de 2 milliards de dollars d’ici 2017, dont une importante partie servira à stimuler les investissements aux entreprises (708 millions) et à la formation de la main-d’œuvre (580 millions). Parmi les initiatives pour rendre les entreprises plus performantes, notons, entre autres, la modernisation du secteur manufacturier, la stimulation de l’entrepreneuriat, l’attraction de joueurs de classe mondiale ainsi que le soutien au tourisme. De plus, la politique vise à favoriser les collaborations et les synergies entre lieux de savoir et entreprises, ce qui nous apparaît éminemment souhaitable.

En terminant, M. Kirouac aurait souhaité que plusieurs des mesures annoncées soient mises en branle dès maintenant, et non en 2014-2015 comme le veut l’échéancier actuel. Si l’objectif du gouvernement est de redonner confiance aux entreprises, il ne peut que saluer la politique proposée.


- 30 -

Source :
Sarah Vertefeuille
Agente de communication
Chambre de commerce de Québec
(418) 692-3853, poste 234
svertefeuille@ccquebec.ca
 

Retour aux actualités